Stima il prezzo del trasporto

Ci preoccupiamo della privacy dei tuoi dati. Leggi la nostra Informativa sulla privacy

1 lotto da consegnare

  • Lot n° 16 Exceptionnel grain de rosaire terminal en ivoire sculpté avec infimes traces de polychromie figurant le Christ et les cinq femmes de la généalogie de Jésus. monture en argent repoussé. gravé et doré. De forme hexagonale. il est orné de six bustes. le Christ entouré de cinq femmes dont deux portant un voile. représentés comme à un balcon sous des dais triangulaires ; le Christ et les deux femmes voilées tiennent un livre fermé dans les mains. les trois autres femmes. à la chevelure déliée. posent simplement leurs deux mains sur le rebord mouluré du balcon ; les personnages sont abrités par des arcatures cintrées surmontées d'un toit triangulaire au tympan repercé d'un motif tréflé ; des petites tourelles au fût cannelé sont intercalées dans cette suite d'arcs brisés ; culot à la partie inférieure orné de branches à feuilles de figuier (l'Arbre de Vie ?) dont les lobes découpés épousent la mouluration ; monture à feuilles recourbées et nervurées munies d'attaches. la supérieure avec anneau de suspension. Paris ou Rhin supérieur. premier quart du XIVe siècle Hauteur attaches comprises : 8.7 cm - Largeur : 5 cm - Poids brut : 139.4 g (fentes et gerçures. dorure usée sur la monture) Il s'agit ici d'un grain de rosaire exceptionnel de par son époque et son iconographie. Il semble en effet qu'aucun grain terminal de rosaire en ivoire antérieur à l'extrême fin du Moyen Âge ait été répertorié. Le plus ancien. dont on situe au plus tôt la réalisation vers la fin du XVe siècle. est conservé dans les collections du Metropolitan Museum (inv.14.25.1250. fig.a) ; il représente les bustes adossés de la Vierge à l'Enfant. de sainte Barbe et de sainte Catherine surmontant un culot feuillagé. composition dans la continuité de ce grain du Christ entouré des cinq femmes de la généalogie de Jésus. Ce thème. qui ouvre l'évangile de saint Matthieu (1.1-17). reste assez énigmatique aux yeux des théologiens. Ainsi on dénombre dans le texte biblique la présence de cinq femmes. Thamar. Rahab. Ruth. « celle d'Urie » et Marie. parmi la longue série de personnages masculins censés constituer la généalogie du Christ. Ce sujet a fait l'objet de plusieurs hypothèses comme l'expose Thomas P. Osborne dans son article paru en 2010 dans la Revue théologique de Louvain. Plusieurs caractères rattachent ce grain de rosaire à la production des ivoiriers de la première partie du XIVe siècle. Les feuilles souples et découpées de cinq lobes se retrouvent sur les tiges feuillagées symbolisant l'Arbre de Vie de certains crosserons. celui des collections du Victoria and Albert Museum donné comme Paris. vers 1310-20 en est un bon exemple (inv. 365-1871. fig.b). Les arcatures triangulaires et les petites feuilles souples s'observent sur un triptyque du même musée (inv. A 556-1910) Ouvrages consultés : D. Gaborit-Chopin. Ivoires médiévaux - Ve-XVe siècles. Musée du Louvre. Paris. 2003. cat.147. T. P. Osborne. "Les femmes de la généalogie de Jésus dans l'évangile de Matthieu et l'application de la Torah" dans Revue théologique de Louvain. 41. 2010. p 243-258. P. Williamson et G. Davies. Medieval Ivory Carvings 1200-1550. Victoria and Albert Museum. Londres. 2014. cat.146 à 148. S. Perkinson. The Ivory Mirror. Bowdoin College Museum. 2017. cat.32.
Trustpilot